logo_federation Fédération des Alpages de l’Isère
points_menu_haut
logo_festival Festival du Film Pastoralismes (...)
points_menu_haut
logo_metiers Emplois, métiers, techniques et (...)
points_menu_haut
logo_ecosystemes Recherche et développement
points_menu_haut
logo_territoires Plans Pastoraux Territoriaux
points_menu_haut
logo_decouvrir Découvrir les alpages
points_menu_haut
logo_partager Partager le pastoral
points_menu_haut
logo_cooperation Médi@thèque des Alpages
points_menu_haut
alpages isere
entete1 entete2 entete3
Emplois, métiers, techniques et formations
Retour accueil
Espace privé

 
bergers, bergères...

Alpes 2010. Un berger, des bergères...
Nouveaux enjeux d’un métier en mutation


Exposition constituée des notes ethnographiques de Guillaume Lebaudy, photographies couleur et Noir et Blanc d’Emmanuel Breteau ->

Dans le cadre de l’appel à projet “Egalité des chances en milieu rural et agriculture", la Fédération des Alpages, l’Association des Bergers de l’Isère et la MSA des Alpes du Nord ont proposé de travailler sur le métier de berger. En nous intéressant au constat de la féminisation de cette profession, nous avons cherché à comprendre les parcours et motivations de ces hommes, de ces femmes, parfois de couples ou de familles.

Ce regard, construit sur la base d’entretiens ethnographiques auprès d’une trentaine de bergères et bergers salariés, rassemble des témoignages et les notes photographiques collectés par Guillaume LEBAUDY (anthropologue social), et des photographies noir et blanc d’Emmanuel BRETEAU. Il nous ouvre les portes d’un métier très moderne, véritable passerelle entre le monde urbain et la campagne.

Bergères et bergers montrent un lien très fort avec la nature et les troupeaux dont ils prennent la responsabilité, un mode de vie et de travail marqué par les saisons, des innovations techniques, sociales et économiques.

Cette exposition n’en est pas une ! Elle est surtout un prétexte à aller plus loin dans la découverte de ce métier en mutation profonde, des aspirations de ces femmes et de ces hommes, parfois solitaires, plus souvent en couple ou en famille. Elle est également un outil pour travailler à la reconnaissance des compétences acquises dans ce métier d’interface entre les activités humaines et les milieux naturels, et pour prévenir les risques du travail par des actions adaptées. Elle vise aussi à renforcer le dialogue entre ces salariés et leurs employeurs, entre les berger(e)s et les différents usagers de la montagne.

Nous espérerons à présent pouvoir engager dès 2011 un travail similaire à l’attention des éleveurs, employeurs des bergers et bergères, qui présentent des parcours tout aussi atypiques, et le même besoin d’être entendus, d’être reconnus.

Vous pouvez télécharger ici le catalogue de cette exposition (2,3Mo), sans les clichés noir et blanc.